logo
twitter

Actualités

Il fallait en être !

Dernier bord avant Galway. © Y Zedda
Dernier bord avant Galway. © Y Zedda

Avec le départ pour Galway, le rideau retombe sur les quinze jours de festivités et de rencontres qui ont animé la Base de Keroman. Lorient qui n’avait jamais organisé un événement maritime d’une telle ampleur, rejoint ainsi les places fortes de la course au large.

C’était quand même un sacré défi. En posant sa candidature pour une escale de la Volvo Ocean Race, Lorient faisait le pari qu’une ville moyenne pouvait rivaliser en termes d’organisation et de mobilisation du public avec des villes de l’envergure de Cape Town, Auckland ou Miami. La ville disposait de quelques atouts à faire valoir : berceau de la ‘Sailing Valley’, Lorient a su s’imposer, en dix ans, comme l’épicentre du nautisme et de la course au large en France. Il y avait donc une légitimité pour Lorient Agglomération et la Région Bretagne à accueillir la plus grande des épreuves maritimes en équipage autour du monde.

 

Un impact économique et une reconnaissance

Accueillir la Volvo Ocean Race, c’était aussi mettre en valeur toute la filière économique qui gravite autour du nautisme et de la voile professionnelle. Lorient, port d’attache de Groupama 4 de Franck Cammas, est aussi un réseau d’entreprises qui ont su travailler ensemble pour faire de la « machine  verte » l’un des bateaux les plus rapides et les plus aboutis de la flotte. Le village de la course a offert une vitrine exceptionnelle à ces industries de pointe de la ‘Sailing Valley’ et commence déjà à porter ses fruits. Ce n’est sûrement pas un hasard si le chantier Multiplast est entré, par exemple, dans le consortium des chantiers sélectionnés par la Volvo Ocean Race pour la construction du monotype des deux prochaines éditions de la course.

 

Pour Lorient, c’est aussi la reconnaissance d’un savoir-faire et d’une culture maritime profondément enracinée. Les skippers des VO70 l’ont reconnu unanimement. Ils ont rencontré ici un accueil d’exception et ont constaté à quel point ce public était à la fois passionné et connaisseur. Pour tous les marins de la course autour du monde, accoster au pied de l’ancienne base de sous-marins, percevoir à quel point cette ville respire la course au large, embarquer pour quelques heures à bord des trimarans de Franck Cammas ou de Thomas Coville, a agi comme une révélation.

 

Obtenir la reconnaissance de ses pairs est une chose mais Lorient a su profiter d’un éclairage nouveau avec la présence de nombreux médias internationaux, le suivi de la Bretagne In-Port Race en direct sur le réseau hertzien avec France O, ainsi que d’un retour rédactionnel de grande qualité dans plusieurs médias régionaux et nationaux. La ville qui jouissait déjà d’une aura certaine au delà des frontières avec le Festival Interceltique vient d’entrer de belle manière sur le théâtre de la voile internationale. Reconnaissance des acteurs de la course au large, notoriété et attractivité de l’agglomération renforcées, c’est aussi un  investissement pour l’avenir qui a été réalisé par Lorient Grand Large, maître d’œuvre de l’opération.

 

Des temps forts inoubliables

L’escale lorientaise de la Volvo Ocean Race, c’est aussi quelques instants volés à l’ordinaire où le public s’est mobilisé de manière exceptionnelle. C’est bien évidemment le show de la Patrouille de France, le samedi d’ouverture du village, devant 30 000 personnes. C’est aussi les concerts de Yannick Noah, Sergent Garcia ou de Salsa Celtica qui ont entrainé des milliers de spectateurs à danser devant la grande scène au pied de la Cité de la Voile Eric Tabarly. On n’oubliera pas non plus le feu d’artifice du Groupe F devant des quais de l’ancienne base de sous-marins proches de la saturation, tant le public est venu en masse. Comment oublier enfin, l’arrivée de Groupama 4 en grand vainqueur en rade de Lorient et la somptueuse Bretagne In-Port Race dans les Coureaux de Groix où l’équipage de Franck Cammas s’est imposé au terme d’une bagarre d’une rare intensité.

 

Rien de tout ceci n’aurait été possible sans la formidable mobilisation des bénévoles. Ils ont été plus de 840 à répondre présent à l’appel de l’organisation pour donner un peu de leur temps, pour assurer la sécurité du plan d’eau, pour filtrer les entrées des parkings, et accomplir les tâches logistiques indispensables au bon déroulement de la manifestation.

 

Vive Lorient 2015

Logiquement la course devrait revenir en 2015 dans le port breton. L’escale a démontré toute sa légitimité mais Lorient peut faire encore mieux que lors de cette première édition. Comme par exemple, améliorer encore l’accueil des équipages et valoriser les parties prenantes de l’organisation. Il a juste manqué à cette édition une spécialité bretonne : le soleil. La première semaine notamment, a souffert de conditions météorologiques difficiles qui ont pesé sur la fréquentation d’un public qui a répondu présent, dès le beau temps revenu.

PFB

 

Ils ont dit :

Norbert Métairie, Maire de Lorient et Président de Lorient Agglomération

« L'étape française de la Volvo Ocean Race qui se conclut après ces deux semaines passées à Lorient a été incontestablement un grand succès. Ce fut un formidable coup de projecteur à l'échelle mondiale pour la filière d'entreprises nautiques locale constituée aujourd'hui en véritable ’’Sailing Valley’’ mais également la consécration du plus grand navigateur français actuel, fidèle à son port d'attache depuis maintenant une quinzaine d'années. Je garde aussi le souvenir d'une magnifique mobilisation populaire, dont l’implication de centaines de bénévoles, qui s'est traduite par deux week-ends d'une fréquentation sans égal à Lorient pour un événement nautique. Nous en mesurerons précisément le moment venu les effets pour le territoire, mais il est certain que notre agglomération en tire déjà un bénéfice d'image exceptionnel. »

 

Knut Frostad, directeur exécutif de la Volvo Ocean Race

« Lorient a été une escale incroyable pour la Volvo Ocean Race. Cette région est folle de notre sport et le public est une des plus passionnés et connaisseurs qui soit. J’ai passé beaucoup de temps ici – Thomas Coville qui est en effet un de mes amis intimes habite tout proche de Lorient -  et j’ai toujours adoré venir naviguer en Bretagne. Cela faisait trop longtemps que la France n’était plus impliquée directement dans la Volvo Ocean Race et nous sommes ravis de la voir si bien représentée par l’équipage de Groupama et par Lorient comme hôte de notre avant-dernière étape

 

Christophe Baudry, directeur de Lorient Grand Large, organisateur de l’étape française

« Le Groupama sailing team a eu le courage d'aller affronter les anglo-saxons et les meilleurs équipages mondiaux sur leur propre terrain, celui de la plus prestigieuse course en équipage. L'association Lorient Grand Large, forte de l'appui de 840 bénévoles hyper motivés, a relevé le défi d'organiser cette étape française de la Volvo Ocean Race et d'en faire l’une des plus belles de cette onzième édition ; et ce n'est pas nous qui le disons. Je suis fier de l'équipe de Lorient Grand Large et du travail accompli. A nous maintenant de pérenniser cela en continuant à développer le Pôle Course au Large de la Base de Keroman. »

 

La quinzaine en quelques chiffres

Fréquentation de la Cité de la Voile Eric Tabarly, ouverte gratuitement sur l’escale : 21 000 personnes et 3 000 scolaires.

7 500 personnes ont navigué à bord de Mini VOR (Farr 30 aux couleurs des concurrents de la Volvo Ocean Race)

21 600 personnes ont essayé le ‘Simulateur’

9 000 enfants ont marché sur l’eau dans les « Air Balls »

25 000 personnes venues assister aux concerts quotidiens au cœur du village

Plus d’un millier de bateaux sur l’eau pour la Bretagne In-Port Race et le départ

187 médias accrédités de 21 nationalités

 


Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


Journal Lorient-La Base

Visuel journal Lorient-La Base

Émission animée tous les jours en direct à 18h par le journaliste-navigateur Pierre-Yves Lautrou

Partenaires institutionnels

Lorient Agglomération

Conseil Général du Morbihan

Région Bretagne

La Ville de Lorient

Prestataires officiels

  • Veolia
  • Azimut
  • Inter Pôle
  • Lori SI

Bretagne Business Club

logo Bretagne Business Club

Suivi de la course

>voir la cartographie

Partagez l'info

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Participez au jeu virtuel

The Game

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Vol Lorient - Porto
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Kit pédagogique

Télécharger le kit pédagogique
©2011-2020 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
mentions légales  |  plan du site  |  flux RSS  |  Nous contacter