logo
twitter

Actualités

Un fauteuil pour trois

Vingt partants pour cette septième édition du Vendée Globe, mais seulement trois places sur le podium de la plus extrême des courses océaniques en solitaire.

Entre jeunes talents et vieux briscards, difficile de sérier les chances de chacun quand le niveau de préparation est encore monté d’un cran, que presque tous les skippers connaissent parfaitement leur machine et que les conditions météorologiques d’un tour du monde sont incertaines jusqu’au bout…

Les plus expérimentés sont sans conteste le Suisse Dominique Wavre et le Britannique Mike Golding puisqu’ils cumulent chacun trois Vendée Globe même si leur dernière participation s’est terminée sur un abandon. Quant au plus titré, c’est bien évidemment Vincent Riou qui était sacré vainqueur en 2004 ! Mais alors quid d’un panel de favoris ? La question est sans réponse puisque le paramètre « avarie » est l’une des plus importantes données de ce marathon de 24 048 milles qui devrait durer 80 jours (à plus ou moins trois jours près) ! Rappelons que lors de la dernière édition, sur les trente partants de Sables d’Olonne, seuls onze avaient pu boucler la boucle et rarement plus de 60% de la flotte a pu terminer ce tour du monde…

Affrontement générationnel

De fait à part les deux vétérans déjà cités, les étrangers qui viennent en force cette année avec huit prétendants (Grande Bretagne, Italie, Espagne, Suisse, Pologne) ont peu de chances de monter sur le podium même si Samantha Davies fait partie des prétendantes avec sa quatrième place lors du Vendée Globe 2008-2009. Et d’autres concurrents viennent avant tout pour effectuer une révolution planétaire sans pour autant négliger le résultat sportif : le benjamin de la course Louis Burton et l’ex-Ministe Tanguy de Lamotte font partie de cette catégorie sans prétention si ce n’est d’en terminer avec panache tout comme le Polonais Zbigniew Gutkowski ou l’Italien Alessandro di Benedetto, car ils ne disposent pas d’un monocoque suffisamment performant.

Car c’est l’un des autres éléments clés : les voiliers de la dernière génération sont encore plus véloces même s’ils sont encore plus inconfortables et techniques à mener. Seuls les versions 2008 largement optimisés par leur skipper peuvent prétendre au succès. Ils ne sont que six, les nouveaux prototypes et parmi eux, celui de l’Espagnol Javier Sanso se démarque par sa démarche : faire le tour de la Terre sans un gramme de carburant fossile… Les plans Verdier-VPLP de Vincent Riou, d’Armel Le Cléac’h, de Jean-Pierre Dick et de François Gabart sont bien sûr en tête d’affiche avec le dessin original de Juan Kouyoumjdian de Bernard Stamm, extrêmement puissant mais aussi particulièrement sollicitant physiquement.

Alors il reste encore bien des outsiders à l’image de ceux qui ont déjà bouclé un Vendée Globe tels Marc Guillemot (3ème en 2009), Arnaud Boissières (7ème en 2009) ou Jean Le Cam (2ème en 2004) aux côtés de tous ceux qui cumulent une expérience du large et des 60’ Imoca depuis de longues années comme Jérémie Beyou, Bertrand de Broc, Kito de Pavant, Alex Thomson… Il faut déjà imaginer que « l’écrémage » du golfe de Gascogne qui a souvent éliminé des concurrents dès les premiers jours, ne devrait pas avoir lieu pour ce septième départ des Sables d’Olonne : les conditions météorologiques s’annoncent nettement moins musclées ce qui laisse entendre que toute la flotte pourrait atteindre les Quarantièmes Rugissants d’ici trois semaines…

Les vingt solitaires du Vendée Globe 2012-2013

Jérémie Beyou (Maître CoQ)

Arnaud Boissières (Akena vérandas)

Louis Burton (Bureau Vallée)

Samantha Davies (Savéol)

Bertrand de Broc (Votre nom autour du monde avec EDM Projets)

Tanguy de Lamotte (Initiatives-cœur)

Kito de Pavant (Groupe Bel)

Alessandro di Benedetto (Team Plastique)

Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3)

François Gabart (Macif)

Mike Golding (Gamesa)

Marc Guillemot (Safran)

Zbigniew Gutkowski (Energa)

Jean Le Cam (SynerCiel)

Armel Le Cléac’h (Banque Populaire)

Vincent Riou (PRB)

Javier Sanso (Acconia 100% EcoPowered)

Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat)

Alex Thomson (Hugo Boss)

Dominique Wavre (Mirabaud)


Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


Journal Lorient-La Base

Visuel journal Lorient-La Base

Émission animée tous les jours en direct à 18h par le journaliste-navigateur Pierre-Yves Lautrou

Partenaires institutionnels

Lorient Agglomération

Conseil Général du Morbihan

Région Bretagne

La Ville de Lorient

Prestataires officiels

  • Veolia
  • Azimut
  • Inter Pôle
  • Lori SI

Bretagne Business Club

logo Bretagne Business Club

Suivi de la course

>voir la cartographie

Partagez l'info

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Participez au jeu virtuel

The Game

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Vol Lorient - Porto
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Kit pédagogique

Télécharger le kit pédagogique
©2011-2019 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
mentions légales  |  plan du site  |  flux RSS  |  Nous contacter