logo
twitter

Actualités

Remise au Pot

Jean-Pierre Dick sur VP3  © Jean-Marie Eliot / DPPI / Vendée Globe 2012
Jean-Pierre Dick sur VP3 © Jean-Marie Eliot / DPPI / Vendée Globe 2012

A 1 400 milles de l’équateur, les leaders visent désormais un deuxième passage du Pot au Noir, cette fois pour retrouver l’Atlantique Nord.

Depuis qu’ils ont passé le cap Horn au début de l’année, la hiérarchie a quelque peu été bousculée et cette nouvelle zone de grains et de calmes semble pour l’instant, la seule opportunité de revenir, voire de dépasser un adversaire. Mais le match se joue aussi à la hauteur des rives argentines où sept autres solitaires sont à la bagarre dans des Quarantièmes encore Rugissants…

Neuf en Atlantique : après un mois dans les mers du Sud, neuf solitaires en ont fini avec les coups de vent à répétition, les mers désordonnées, les bascules violentes du Nord-Ouest au Sud-Ouest, les lames vicieuses de l’océan Indien et la grande houle du Pacifique, les grains de grêle et les bises glaciales. Mais ce n’est pas pour autant que les 7 000 milles qui restent à courir du cap Horn aux Sables d’Olonne sont un long fleuve tranquille. Certes le stress de la casse, l’angoisse de l’éloignement de toute terre ou la tension permanente d’une déferlante ne sont plus vraiment au programme, mais les coups de vent sont aussi là, les calmes rôdent, les bascules se succèdent et les brises contraires sont fort désagréables.

Encore Sainte-Hélène !

Premier objectif après la Terre de Feu et les quelques icebergs qui ont essaimé jusqu’aux Malouines : remonter le plus vite possible vers le Nord pour retrouver des températures plus clémentes et des vents moins violents. Mais si les dépressions australes sont moins fréquentes, les perturbations orageuses glissent toujours à la sortie du Brésil et l’anticyclone de Sainte-Hélène règne en maître sur les conditions météorologiques de l’Atlantique Sud. En ce milieu d’été austral, il s’est installé sur le 35° Sud mais il envoie un tentacule vers l’Argentine qui va se transformer en bulle près de l’Uruguay ! Entre les deux, une bande nuageuse laisse échapper des dépressions.

François Gabart (Macif) et Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) ont été les premiers à ouvrir le chemin mais ont été obligés de s’écarter très sensiblement de la route directe : une divergence de points de vue entre les deux leaders les a fait tricoter face à une brise de Nord soutenue différemment et c’est le jeune skipper rochelais qui a pris le dessus pour acquérir 160 milles de marge ce vendredi ! Et comme les deux solitaires font cap direct vers l’équateur, il n’y a plus d’option possible dans les alizés d’Est de l’anticyclone de Sainte-Hélène. Si le dauphin veut détrôner le prince, il va devoir attendre le Pot au Noir…

Deux duos et un trio

Derrière, le match se joue à distance car le Britannique a débordé le Niçois par l’intérieur. Retardé par la rupture de son étai (câble qui tient le mât par l’avant), Jean-Pierre Dick s’est vu contraint de se déporter encore plus dans l’Est quand Alex Thomson trouvait du vent portant le long des côtes argentines. Alors qu’il comptait 300 milles de retard au passage du cap Horn, le Gallois en possède plus de cent d’avance à l’approche du tropique du Capricorne ! Mais le skipper de Hugo Boss va maintenant devoir traverser la bande nuageuse brésilienne quand le navigateur de Virbac Paprec 3 est déjà dans les alizés d’Est. Leurs routes devraient converger d’ici deux jours, mais qui sortira en pointe ?

De même, le chemin qu’emprunte Jean Le Cam (SynerCiel) et Mike Golding (Gamesa) suit le sillage des leaders car ils ne peuvent faire autrement que d’aller plonger vers l’anticyclone de Sainte-Hélène. Alors que leurs trois poursuivants, Dominique Wavre (Mirabaud), Javier Sanso (Acciona) et Arnaud Boissières (Akena vérandas) à 300-400 milles derrière et aux abords des îles Malouines, peuvent envisager suivre la voie ouverte par Alex Thomson… Plus courte et surtout plus propulsive avec des brises de secteur Sud. Malheureusement, ces deux options s’avèrent très délicates à négocier car une succession de perturbations orageuses et de calmes anticycloniques se met en place sous le Brésil ! La remontée de l’Atlantique Sud par ce nouveau« club des cinq » s’annonce très laborieuse et susceptible de provoquer quelques retournements de situation.

Enfin une pensée pour Bernard Stamm qui a dû se faire ravitailler en gasoil après le cap Horn et a dû abandonner : le skipper deCheminées Poujoulat est tout de suite reparti vers les Sables d’Olonne pour boucler son tour du monde, mais il ne sera pas classé pour assistance extérieure. Et du côté du Pacifique, Bertrand de Broc (Votre nom autour du monde) et Tanguy de Lamotte (Initiatives-cœur) bénéficient de bonnes conditions pour rallier la Terre de Feu, lundi pour le premier, mardi pour le suivant. Reste l’Italien Alessandro di Benedetto (Team Plastique) qui se fait sérieusement secoué à 2 000 milles du cap Horn…

Dominic Bourgeois

Classement du vendredi 11 janvier à 12h

1-François Gabart (Macif) à 4 608,4 milles de l’arrivée

2-Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) à 158,6 milles du leader

3-Alex Thomson (Hugo Boss) à 353,1 milles

4-Jean Pierre Dick (Virbac Paprec 3) à 460 milles

5-Jean Le Cam (SynerCiel) à 1 576,7 milles

Les douze solitaires encore en course

Arnaud Boissières (Akena vérandas)

Bertrand de Broc (Votre nom autour du monde avec EDM Projets)

Tanguy de Lamotte (Initiatives-cœur)

Alessandro di Benedetto (Team Plastique)

Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3)

François Gabart (Macif)

Mike Golding (Gamesa)

Jean Le Cam (SynerCiel)

Armel Le Cléac’h (Banque Populaire)

Javier Sanso (Acconia 100% EcoPowered)

Alex Thomson (Hugo Boss)

Dominique Wavre (Mirabaud)


Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


Journal Lorient-La Base

Visuel journal Lorient-La Base

Émission animée tous les jours en direct à 18h par le journaliste-navigateur Pierre-Yves Lautrou

Partenaires institutionnels

Lorient Agglomération

Conseil Général du Morbihan

Région Bretagne

La Ville de Lorient

Prestataires officiels

  • Veolia
  • Azimut
  • Inter Pôle
  • Lori SI

Bretagne Business Club

logo Bretagne Business Club

Suivi de la course

>voir la cartographie

Partagez l'info

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Participez au jeu virtuel

The Game

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Vol Lorient - Porto
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Kit pédagogique

Télécharger le kit pédagogique
©2011-2019 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
mentions légales  |  plan du site  |  flux RSS  |  Nous contacter