logo
twitter

Actualités

Détroit de Malacca: le passage décisif!

©Amory Ross_Team Alvimedica_Volvo Ocean Race
©Amory Ross_Team Alvimedica_Volvo Ocean Race

Les six Volvo Ocean 65 en course pour cette troisième étape sont entrés hier matin dans le détroit de Malacca, entre la Malaisie et l’Indonésie.

Comme prévu, le trafic maritime pour le moins intense est au rendez-vous, le vent est incertain et la plus grande vigilance règne à bord. Ils le savent tous : ce passage est compliqué et sera décisif jusqu’à l’arrivée à Sanya. L’heure pour les leaders de prendre le plus d’avance et pour les suiveurs de réduire la distance.

 

Dès le début, les franco-chinois de Dongfeng Race Team avaient encore pris de l’avance sur la flotte en creusant l’écart de 20 milles. Cette progression prouve une fois de plus que le skipper et son équipage connaissent leur bateau et font des choix stratégiques efficaces… Jusqu’à ces dernières 24 heures, où ils semblent perdre tous l’avance qu’ils viennent de gagner. La chance aurait-elle décidé de tourner ?

Charles Caudrelier et son équipe vivent un « cauchemar » : le vent est retombé et le courant est contre eux. Serait-il possible de perdre cette première place, si honorablement occupée depuis 15 jours, en si peu de temps ?

 

Désormais à moins de 30 milles derrière, les autres concurrents mènent une guerre sans merci et pleine de rebondissements. Ils se doublent, puis se redoublent, puis se re-redoublent… Lequel ressortira premier de cette autoroute des mers ?

 

A l’heure actuelle, Team Abu Dhabi est devant, suivi de MAPFRE et de Team Alvimedica. A peine 3 milles derrière, un peu plus bas, Team Brunel reste dans le jeu.

La Team SCA a choisi une route encore plus au sud, mais n’accuse plus que 20 milles d’écart avec Brunel. La stratégie à l’air de payer puisque les filles sont les plus rapides sur les deux derniers rapports de position.

 

Les virements de bord s’enchaînent et les objets flottants sont aussi dangereux que surprenants. Dongfeng peut en témoigner : d’un bout de bambou bloqué sur sa quille (obligeant Thomas Rouxel à plonger) à la rencontre d’un arbre presque entier, ils ne sont pas au bout de leurs surprises.

 

Il faudra un mental d’acier à chaque équipage pour traverser cette deuxième partie du détroit qui se resserre et où le vent s’annonce un peu plus favorable pour les emmener vers Singapour. 

 

Vers qui la chance va-t-elle désormais se tourner ? Réponse demain en fin d'après-midi ou jeudi matin !


Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


Journal Lorient-La Base

Visuel journal Lorient-La Base

Émission animée tous les jours en direct à 18h par le journaliste-navigateur Pierre-Yves Lautrou

Partenaires institutionnels

Lorient Agglomération

Conseil Général du Morbihan

Région Bretagne

La Ville de Lorient

Prestataires officiels

  • Veolia
  • Azimut
  • Inter Pôle
  • Lori SI

Bretagne Business Club

logo Bretagne Business Club

Suivi de la course

>voir la cartographie

Partagez l'info

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Participez au jeu virtuel

The Game

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Vol Lorient - Porto
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Kit pédagogique

Télécharger le kit pédagogique
©2011-2019 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
mentions légales  |  plan du site  |  flux RSS  |  Nous contacter